Bilan du confinement : ma Freelance story

Bilan du confinement : ma Freelance story

Ce confinement a été particulier à envisager. D’abord vécu comme une menace pour mon activité (parce que disons-le clairement je venais de terminer mon site à deux semaines près et j’avais déjà commencé en amont à me rendre dans des networking dédiés), je me suis rapidement ressaisi en me disant que j’allais transformer ce moment particulier en opportunité (oui, j’adore le développement personnel) 

Et pour être tout à fait honnête, sur le moment je n’avais aucune idée à quel point ce confinement allait me servir en réalité. Laisse-moi te dire pourquoi dès maintenant :

Ça m’a permis de me recentrer.

En démarrant mon activité, j’étais à 100… non à 1000 à l’heure ! Entre le développement de mon site, le démarchage commercial (événements), le lancement de mes réseaux sociaux (#contentmarketing), l’administratif… J’avais pris un très mauvais rythme. Une femme que j’avais rencontrée lors d’un networking m’avait prévenu : “l’entrepreneuriat est un marathon, pas un sprint“. Ce que j’ai véritablement pu comprendre lors du confinement. Aussi étrange que cela puisse paraître, passé la panique, j’ai rapidement ressenti un relâchement.

D’un seul coup, plus de pression pour décrocher un contrat, face à l’incertitude des temps à venir, les promesses de la veille se transformant en impossibilités d’engagement que je comprenais parfaitement. Bien que la pilule fût quelque peu amère au départ, je me suis rapidement dit “foutu pour foutu, autant mettre ce temps à profit“.

Et finalement, je n’ai pas vu le temps passer, notamment grâce à 3 gros projets :

Ecrit par une ex-étudiante, pour les étudiants 

  • Makesense Sprint : Mobilisatrice de Sprint Makesense

    Le sprint est un programme d’accompagnement gratuit, collectif et à distance de 6 semaines à destination de porteurs d’idées à impact pour leur permettre de poser les 1ères briques de leur projet social ou environnemental.Mes missions et réalisations ?

    En amont, participation à une formation makesense sur :
  • La facilitation de groupe en ligne
  • Les bases de la création et animation de communauté
  • Les principes du Design Thinking et du Lean Startup appliqués aux projets entrepreneuriaux à impact
  • L’accompagnement collectif de projets entrepreneuriaux et les bases de la posture de coach


6 semaines d’encadrement d’un groupe de 12 entrepreneures débutants en binôme :

  • Création de la dynamique de groupe
  • Facilitation d’échanges en ligne chaque semaine
  • Suivi des projets sur la base de leur implication, leur évolution et leur niveau d’impact en lien avec les équipes Makesense
  • Soutien individuel auprès des participant•es en cas de sollicitation

Un grand merci à Talia & Apolline, mon binôme Anaïs Bouvier, et tous les supers autres collaborateurs, c’était vraiment top !

  • Hack La Crise : un superbe mouvement collectif avec une team incroyable !Le principe ? Rassembler la communauté du digital pour la lutte contre le #covid19 à travers un hackathon intense fin mars 2020. En quelques chiffres 48 heures
    + de 20 000 visionnages de l’appel initial sur LinkedIn
     9 projets développés 100% #techforgood
    + de 800 membres
    1 slack toujours actif
  • Exemples des projets développés et qui sont actifs jusqu’à la fin du confinement : La Classe à la maison, Un site de soutien en live pour les élèves de maternelle et de primaire. SOS Equipements, un site lancé ce dimanche qui permet d’acheminer le matériel de protection aux personnes qui en ont besoin.

    #EchographieDePoumons, qui permet à des médecins de recueillir en toute sécurité des avis de confrères sur des échographies.

    Un grand merci aux organisateurs, angelite (Estelle Pierre) & Sébastien Morel, c’était vraiment génial d’avoir vu tout se mettre en place et de voir que même après le hackathon, l’aventure continue de se poursuivre !

La conclusion : le confinement m’a aidé à améliorer mon activité.

On part donc sur un bilan vraiment positif, ce que je n’aurais jamais pu espérer à l’annonce et en début de confinement.

La suite ? Poursuivre sur ma lancée et continuer de réaliser les objectifs fixés pour continuer d’avancer step by step vers mes rêves. Ça c’est professionnellement.

Car personnellement, j’en ai profité aussi pour commencer à apprendre un nouvel instrument (piano), peindre, (enfin) investir dans un hamac de yoga aérien et commencer à apprendre une nouvelle langue (le portugais).

Et voilà mon bilan ! Nouveau sur mon site : ma newsletter bi-mensuelle, n’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir du contenu exclusif 100℅ exclusifs sur votre boîte mail

Digitalement votre,

Angéline

Angeline_Poitout

Related posts
Leave a reply