7 raisons pour lesquelles j’ai choisi le freelancing en 4 minutes chrono

7 raisons pour lesquelles j’ai choisi le freelancing en 4 minutes chrono

Pourquoi décide-t-on de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale quand on sort d’école plutôt que de prendre la route du CDI ? Pour mon cas, je cherchais plutôt un VIE, fortement intéressée par une carrière à l’international, mais, compte tenu de la réalité du marché, confirmée il y a peu par le superbe témoignage d’Amel dans le podcast d’Europe 1, j’ai décidé de reprendre en main les rênes de mon parcours en adoptant, dès le 1er janvier dernier, le statut auto-entrepreneur. Pour quelles raisons ?  freelance

1.Autonomie, quand tu nous tiens

Soyons clair : lorsque l’on se lance dans l’aventure exaltante que représente l’entrepreneuriat, on se retrouve livré à soi-même. Beaucoup de choses à gérer, chaque chose venant se rajouter à chaque occasion et au départ, un sommeil sacrifié pour un projet que l’on porte à bout de bras. Il faut donc trouver sa propre organisation et son propre rythme en toute autonomie pour être efficient le plus rapidement possible. Tout en oubliant pas de continuellement se former en parallèle, chose qui est devenue aisée avec l’avènement de digital.

En gros, si je devais illustrer : l’entrepreneuriat c’est un peu la FAC de la vie, et je l’avoue, j’aime beaucoup.

2. Mode mouton à 5 pattes activé ! freelance

Être en activité pour son propre compte requiert une polyvalence digne d’un chef d’orchestre ! Développement, social media management, compta, commercial… Un.e freelance est un véritable mouton à 5 pattes ! Pourquoi ? Au début de cette aventure, on n’a pas forcément les moyens de se faire aider moyennant finance alors on apprend à jongler entre différentes activités, ce qui est à la fois très formateur mais aussi déroutant. J’ai eu une bonne préparation en amont avec mes expériences antérieures, mais je l’avoue : j’en suis encore au début et pourtant, en 1 mois, j’ai déjà remis plus d’une fois en question ma manière de fonctionner afin de l’affiner afin de ne pas me laisser déborder.

Ce qui nous permet d’enchaîner sur le troisième point : le mental.

3. Une occasion unique de se connaître et de tester ses limites. freelance

Si vous cherchez à apprendre à vraiment vous connaître et tester votre mental alors l’entrepreneuriat est fait pour vous. Qu’on se le dise clairement : établir sa place dans un milieu concurrentiel et qui ne nous attend pas demande des qualités qui vont bien au-delà de tout ce que l’on peut nous apprendre académiquement parlant. C’est là que le mental intervient. Avoir un mindset de guerrier.e et un optimisme à toute épreuve est obligatoire pour continuer de tenir le cap et ne jamais se décourager. Lorsque l’on débute, avec la fatigue s’accompagnant, les nerfs sont souvent mis à rude épreuve et les doutes peuvent s’insinuer mais : cela fait parti du game, et si l’on se remet en question rapidement et régulièrement, cela se gomme au fur et à mesure du temps.

Bref, renouvellement permanent. Et je trouve cela particulièrement stimulant.

4. I want to (work) free ! freelance

À chaque liberté, sa contrainte certes… Mais là, vous êtes vraiment maître de votre navire ! Vous prenez vos décisions, testez des choses selon votre situation (car pour toutes bourses il y a des moyens, et internet est une mine d’or d’information pour commencer à moindre coût), gérez votre emploi du temps comme vous le souhaitez, vous choisissez avec qui vous travaillez… Bref, bien que cette liberté ait un coût (un travail considérable), je trouve que cela en vaut vraiment la peine ! Car votre créativité s’en trouve exacerbée !

Et pour l’anecdote, mon ambition est de devenir digital nomad, du coup, on est en plein dedans.

5. Gestion de projets, my love. freelance

Sur ce point, on en revient à la polyvalence, mais cette fois-ci, en matière de projet ! Si, comme moi, vous adorez être sur plusieurs projets complémentaires et si différents, alors l’entrepreneuriat est fait pour vous. Dans l’idéal, et je n’en suis pas encore à ce chiffre (mais je travaille pour), on est sur 3, 4 projets à la fois, ce qui nécessite organisation, exigence et résilience, le tout sur un socle relationnel solide. Ce qui est particulièrement stimulant intellectuellement et humainement.

Et ça, je valide complètement !

6. It Starts Here ! freelance

J’ai évoqué cela plutôt : lorsqu’on est en freelance, le client nous choisi, mais on le choisit aussi ! C’est un peu le Tinder de la vie : pour avoir un beau projet, il faut que cela matche des deux côtés. Ce qui donne des rapports de qualité, émulant (car seule la compétence prime pour le coup), et vraiment humain. Et compte tenu d’une certaine période de mon passé durant laquelle je cumulais les petits jobs : c’est un luxe pour qui sait vraiment l’apprécier.

7. La pasión ! freelance

Faire ce qu’on aime par-dessus tout professionnellement parlant est un moteur indispensable à l’épanouissement personnel. Peut-on véritablement décrire avec des mots la pasión ?

Voilà, maintenant, vous savez tout ! Je vous remercie pour votre lecture et si vous êtes à la recherche d’une freelance passionnée pour booster votre activité, je vous donne rendez-vous ici 🚀

 

Angeline_Poitout

Related posts
Leave a reply